Back to the map

Martyrs de la Rue Colonia

Accusés et qualité au moment des faits :

  • Zine El Abidine Ben Ali, Président de la République
  • Ahmed Friaa, Ministre de l’intérieur
  • Rafik Ben Mohamed Ben El Haj Kassmi, Ministre de l’intérieur (prédécesseur de Friaa)
  • Jalel ben farhat Boudrigua, Directeur général de la brigade de l’ordre public
  • Abd el Baset Ben Mabrouk, agent de sécurité
  • Lotfi Zouaoui

Parties civiles :

  • Famille de Anis Farhani
  • Chokri Ben Khedher
  • Kamel Torkhani
  • Mohamed Ben Taieb

Résumé des faits :

Les faits se sont déroulés à Lafayette, à la rue de Cologne (ou rue Colonia). Le 13 Janvier 2011, Anis Farhani, 23 ans, a décidé de rejoindre les protestataires qui se déployaient dans les rues de la capitale depuis quelques jours. C’est alors qu’il a été pris pour cible par le membre d’un escadron des Brigades de l’ordre public et a été atteint à la jambe. Le lendemain, Anis Farhani décéda d’une hémorragie interne ayant entraîné une asphyxie cérébrale.

La cour d’appel militaire de Tunis a prononcé un non-lieu dans le procès en 2014, estimant qu’il n’y avait pas eu de « preuves » formelles d’un ordre émanant du ministère de l’Intérieur pour tirer sur les manifestants ce jour-là.

Charges :

  • Homicide volontaire

Aujourd'hui

02.12.2019 – Quatrième audience

Parmi les accusés seulement Ahmed Friaa était présent à la quatrième audience de l’affaire Rue Colonia. L’avocate de la partie civile Lamia Farhani a demandé que les convocations soient appliquées et que les verdicts soient prononcés dans des délais raisonnables selon les standards du procès équitable, tout en dénonçant les demandes continuelles des avocats de la défense de retarder les auditions précédentes.

Lisez plus

14.03.2019 – Deuxième audience

A la deuxième audience de l’affaire Martyrs de la Rue Colonia aucun accusé était présent, sauf Ahmed Friaa. La famille de Anis Farhani, partie civile, a de son côté demandé à la Cour de décerner un mandat d’amener à l’égard des accusés qui n’étaient pas présents et de remettre l’audience à une date ultérieure afin de compléter les procédures de l’action publique.

Lisez plus

18.10.2018 – Première audience

La première audience de l’affaire Martyrs de la Rue Colonia s’est déroulée dans des conditions tendues. Plusieurs victimes ont dénoncé le fait que ni le Ministère de la Défense Nationale, ni le Général M. Lekhlifi ou encore le Général Farza étaient sur le banc des accusés alors qu’ils seraient les véritables responsables des crimes commis

Lisez plus
Début proces

© 2020, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl