Back to the trial

14.03.2019 – Troisième audience

Atmosphère générale

L’audience était marquée par le déni des accusés des violations alléguées. Les avocats de la partie civile se sont plaints de l’absence de la majorité des auteurs présumés. La demande de l’avocat de l’accusé Abderahmen Guesmi, absent le jour de l’audience, que son assisté soit exempté de l’obligation de présence sur la base d’un dossier médical, a suscité l’indignation des avocats de la partie civile qui ont considéré ceci un manque de respect pour la justice transitionnelle.

Déroulé de l’audience

Lors de cette troisième audience, la victime Jaidane a été auditionnée et a fait de nouvelles déclarations. Jaidane a avancé une nouvelle preuve sous forme du livre « Le complot », livre qui décriverait la torture qu’il a subi.

Dans une deuxième phase de l’audience, les accusés ont été cités. Seuls Abdallah Kallel (Ministre de l’intérieur à cette époque) et Belhassan Ben Kilani (Directeur adjoint de la prison civile du 9 Avril) étaient présents. Kallel a précisé que, en sa qualité de Ministre de l’intérieur, il n’avait aucun lien direct avec les agents de la sureté de l’Etat qui étaient en lien direct avec le Président de la République de l’époque, et qu’il ignorait les violations et les actes de torture dans les prisons et les sous-sols de son ministère. Kilani a, quant à lui, soutenu la prospérité des services dans les prisons au cours de son mandat, et il a insisté pour affirmer qu’il ne connaît pas la victime. Une vague de moqueries venant des présents s’est déclenchée lorsque Abdalah Kallel et Ben Kileni ont nié toute torture dans les prisons et ont indiqué que les détenus étaient en sécurité sous leur administration.

La session a été levée pendant une demi-heure.

A sa reprise, l’audience a été reportée au 19 septembre 2019, à la demande de l’accusé Seriati de remettre son interrogatoire jusqu’à la présence de son avocat. Les mandats d’amener à l’égard de Abdallah Kallel, Belhassan Kilani, Slim Gheneya, Imed laajimi, Omar Belhaj Mohamed ont aussi été levés.

© 2021, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl