Back to the trial

02.08.2019 – Report du procès en attendant qu’il soit remédié aux conditions indignes de détention des accusés

L’audience du 2 août a été perturbée par une requête des accusés, alléguant de graves violations à leurs droits humains (droit de visite, droit à l’alimentation et droit à la santé) dans le contexte de leur détention. Le Ministère public a reconnu les manquements, qu’il a imputé au « partenaire », la MONUSCO. Toutes les parties se sont accordées pour exiger l’identification d’une solution pérenne.

La Cour a fait suite à la demande du Ministère public de suspendre le procès le temps qu’une telle solution soit identifiée et renvoyé la cause au 12 août 2019.

© 2021, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl