2 avril 2019

Tunisie: l’état d’urgence pour justifier la restriction des droits et libertés

Réunis au sein de l’Alliance pour la Sécurité et les Libertés, ASF et huit de ses partenaires appellent les députés tunisiens à ne pas adopter le projet de loi portant organisation de l’état d’urgence en sa version actuelle. Loin d’améliorer la sécurité dans le pays, il porte atteinte aux droits et libertés des citoyens et rase les garanties constitutionnelles.

[...]



publications

11 avril 2019




© 2019, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl