[archives] ASF au Tchad

Projet « Améliorer l’accès à la justice pour les personnes en situation de vulnérabilité »

  • Budget: 811.358 €
  • Financement: Union européenne
  • Durée: février 2014 > mai 2016

Le soutien apporté par ASF aux trois organisations (OSC) partenaires est à la fois financier et technique. Le soutien financier permettra aux OSC d’assurer des services d’aide juridique et d’assistance judiciaire (AJJ) à la population – en particulier aux femmes, aux enfants et aux personnes en détention, y compris en province. L’accompagnement technique aidera les OSC à mieux élaborer, mettre en œuvre et évaluer leurs projets, à partager leurs connaissances, à se coordonner entre elles et à émettre des recommandations communes aux autorités en matière d’AJJ.

L’Association des Femmes Juristes du Tchad

  • Projet soutenu par ASF : «Un meilleur accès au droit et à la justice des personnes vulnérables en milieu rural».
  • Activités: sensibilisation des femmes et des enfants sur leurs droits et devoirs et sur les services de la justice, aide juridique, assistance (non) judiciaire, formation du personnel des centres d’écoute, des officiers de police judiciaire et des autorités traditionnelles (gestion de projet, techniques d’écoute, procédures judiciaires, violences basées sur le genre, droits de l’enfant, etc.).
  • Localités concernées : Moulkou, Kim, Guidari, Dono-Manga, Béré et Lamé.

L’Association pour la promotion des Libertés Fondamentales au Tchad

  • Projet soutenu par ASF : «Contribuer à l’amélioration de l’Etat de droit et l’administration de la justice au Tchad».
  • Activités: aide juridique et assistance judiciaire, monitoring dans les maisons d’arrêt, information et sensibilisation de la population sur le droit, formation des officiers de police judiciaire et des autorités traditionnelles.
  • Localités concernées : N’Djamena, Koundoul, Bongor, Laï, Moissala et Abéché.

Le Public Interest Law Center

  • Projet soutenu par ASF : «Aide et assistance juridique pour les femmes, les enfants et les personnes démunies».
  • Activités: écoute, conseil et accompagnement devant les juridictions, réalisation d’une étude sur la mise en place d’une mutuelle juridique, recyclage des para-juristes, formations.
  • Localités concernées : Moundou, Bébédjia, Miandoum, Doba, Koumra et Sarh.

Soutien aux initiatives citoyennes visant la promotion et la défense des droits humains au Tchad

Le présent projet vise à contribuer à la protection et à la réalisation effective des droits humains au Tchad. Plus spécifiquement, l’action entend soutenir les organisations de défense des droits humains (ODDH) et les réseaux existants au Tchad, afin de renforcer l’impact et la portée de leurs actions au profit de leurs communautés.

  • Lieux de l’action: régions Ouaddai, Biltine, Chari-Baguirmi, Moyen-Chari, Salamat, Mayo-Kebbi Est et Ouest, Logone Oriental et Occidental et Tandjile.
  • Budget: 528.251 euros.
  • Financement: Union européenne (IEDDH).
  • Durée: 2 ans (avril 2017 > avril 2019).

Activités:

  • Renforcement de capacités des ODDH en matière de connaissance de leur environnement juridique, de collecte et d’analyse des données ; et de protection directe.
  • Soutien technique et financier au Collectif des Associations de Défense des Droits de l’Homme (CADH) afin de renforcer la collaboration et la coordination des organisations membres.
  • Organisation de services de protection légale de première et seconde ligne au profit des ODDH et de leurs membres.
  • Renforcement des capacités des prestataires de services de protection légale.
  • Mise en place d’un système d’alerte précoce.
  • Elaboration et diffusion de rapports annuels sur la situation des droits humains au Tchad.
  • Soutien technique au CADH pour appuyer et renforcer la stratégie collective d’influence politique et législative et sa capacité à participer aux débats d’intérêt public.

© 2020, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl