[archives] ASF en République centrafricaine

Projets clôturés

Contribuer à l’effectivité des droits fondamentaux des personnes en situation de vulnérabilité en RCA

  • Activités :
    • Appuis techniques et financiers (en cascade) aux organisations de la société civile.
    • Renforcement des capacités et coordination des chefs de quartier et des relais communautaires pour que leurs actions de proximité (conciliation et sensibilisation) soient fondées sur les principes régissant les droits fondamentaux des personnes détenues.
    • Coordination de l’aide légale au niveau du barreau.
    • Mobilisation des avocats envers les personnes victimes de violations manifestes des droits humains.
  • Partenaires :
    • Barreau centrafricain
    • Association des femmes juristes centrafricaines
    • Commission épiscopale justice et paix
    • Centre d’accès au droit et à la justice
    • Maison de l’enfant et de la femme pygmée
  • Durée : 24 mois (janvier 2017 > décembre 2018)
  • Budget : 800.000 euros
  • Financement : Union européenne

Relèvement et stabilisation en RCA

  • Objectifs :
    • Favoriser la stabilisation et le relèvement précoce de la société centrafricaine en renforçant les capacités locales et le dialogue à court et moyen termes sur deux territoires.
    • Faciliter l’accès au droit et aux mécanismes de médiation sur deux territoires identifiés.
    • Renforcer les capacités des acteurs locaux actifs en matière d’accès au droit et à la justice, en particulier sur les modes alternatifs de règlement des conflits.
  • Activités :
    • Renforcement des capacités des acteurs de proximité de la justice (organisations de la société civile, chefs de quartiers, religieux et coutumiers, radios communautaires).
    • Mise en réseau de ces acteurs et développement des outils de coordination.
    • Sensibilisations de la population sur les modes alternatifs de règlement des conflits et les acteurs qui les animent.
  • Partenaires :
  • Durée : 30 mois (mai 2016 > octobre 2018)
  • Budget : 500.000 euros
  • Financement : Fonds Bêkou de l’Union européenne

Amelioration des conditions de détention des personnes détenues en République centrafricaine

  • Objectif global: Contribuer à l’effectivité des droits humains, en particulier des femmes et des détenu(e)s, en République centrafricaine.
  • Objectifs spécifiques :
    • La lutte contre l’impunité et la prévention des VBG et des violences sexuelles (VS) est durablement améliorée à Bangui, notamment pour les femmes détenues.
    • Les conditions de détention des personnes détenues sont durablement améliorées par le développement de mécanismes d’accès à la justice.
  • Activités: 
  • Monitoring et recherches quantitatives et qualitatives sur les VBGS commises contre les femmes détenues à Bangui et ses environs,
  • Analyse de la réalité de la situation carcérale des détenus dans les prisons de Bangui et de Berberati.
  • Constitution d’une plateforme informative sur les droits liés aux VBG/VS.
  • Formation des avocats, des organisations de la société civile, du personnel pénitentiaire et des étudiants, sur la prévention, la répression des VBG et l’assistance aux victimes.
  • Tables rondes scientifiques.
  • Sensibilisation de la société civile sur la problématique des VBG.
  • Elaboration, discussion et appropriation d’un document de plaidoyer et de défense de l’éthique.
  • Sensibilisation et conseils juridiques au profit des détenu(e)s.
  • Assistance judiciaire au profit des détenu(e)s.
  • Assistance extra-judiciaire au profit des familles des détenu(e)s, à travers les centres d’écoute des organisations de la société civile.
  • Partenaire: L’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie
  • Budget : € 600.000 (pour ASF et l’IFJD)
  • Financement: Union européenne
  • Durée : 1 an (février 2019 > janvier 2020)

© 2020, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl