Back to the map

Djugu 2

Lieu : Tribunal Militaire de Garnison de l’Ituri

Référence de l’affaire : RP 1254/20

Prévenu.e.s et qualité au moment des faits :

  • NGADJOLE MAKI Jérémie
  • BUDJA KULUKPA RULE Germain
  • MAKI LOGO
  • LONZAMA HUKPA
  • BAHATI BURA Yorame
  • KIZA MASINI Éric (Policier)
  • SEKPA LONDROMA
  • TIKPA NZANGO (Décédé)
  • LOSINU Israël
  • LOKANA Jilo
  • LOKANA GOKPA
  • SAFARI LOVE Déogratias
  • UROM LETSIKPA
  • MAPAMADJO Serge
  • LOMBU LONE
  • KULUKPA JIKO Jérémie
  • KULUKPA Dieudonné
  • MAKI NDJIDHA
  • SAIDI Jean Marie
  • TSESI Thérèse
  • LOVE Charlotte
  • SAFARI KATO Germain
  • MATESO NGBAD’O
  • MBANGANDA KABULI Jacques
  • KPADZE GOWI ABDUL Jalam (Décédé)
  • DHEDZA Jean de Dieu
  • NGWERA Eric
  • NGABU SOMA (Décédé)
  • MANDRO MBELE Justin (En liberté, refus de comparaître).
  • NDRUNJO BAROKI Olivier (Evadé)
  • AWOTO MAHASAKO Manacé (Décédé)
  • TSHEDHA KULUKPA Floribert
  • LOKANA ZAMUNDA Jean Bosco
  • ZUKPA NGANDRU
  • MAMBO KADJA Jean Florimond
  • MAKI LOKPA
  • SAFARI DIRO Claude (Policier)

Parties civiles : 230 victimes se sont constituées parties civiles (50 ont déposé une consignation tandis que les 180 restantes ont déposé une dispense).

Résumé des faits : Ce procès concerne les crimes commis par le groupe armé « Coopérative pour le Développement du Congo » (CODECO) contre la communauté Hema sur le territoire de Djugu entre décembre 2017 et mars 2020. Il s’inscrit dans une série d’autres procès portant sur les violences commises sur le territoire de Djugu, entre communautés Hema et Lendu sur fonds de compétition sur les terres particulièrement fertiles pour l’élevage et l’agriculture, et riches en minerais. Dans le dossier en question, les crimes commis ont entraîné la mort de plus de 500 personnes civiles, dont 375 pour le seul mois de mars 2020, ainsi que le déplacement de plus de 4000 personnes, la destruction par incendie d’une dizaine de milliers d’habitation et la destruction du bétail appartenant aux victimes.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, le secteur opérationnel des Forces Armées de la RDC (FARDC) a arrêté 8 membres du groupe armé CODECO. Ceux-ci ont été transférés à l’Auditorat militaire de Garnison, auditionnés et placés sous mandat d’arrêt provisoire pour les faits infractionnels mis à leur charge. Les autres prévenu.e.s ont été arrêté.e.s par l’Auditorat militaire.

Charges : Les prévenu.e.s sont poursuivi.e.s pour :

  • Crimes contre l’humanité par meurtre
  • Crimes contre l’humanité par déportation ou transfert forcé de population
  • Crimes contre l’humanité par incendie et pillage des maisons
  • Crimes contre l’humanité par persécution
  • Actes de terrorisme

Aujourd'hui

01.03.2021 – Ouverture du procès Djugu

Le procès Djugu s’est ouvert le 1er mars 2021 et a essentiellement porté sur l’identification des prévenu.e.s et les charges portées à leur encontre. A également été abordée la question de la sécurité des victimes et témoins, qui sera tranchée lors de la prochaine audience.

Read more
Début proces

© 2021, Avocats Sans Frontières. All rights reserved. Webmaster: Média Animation asbl