Back to the trial

26.09.18 – Première audience

Cette première audience a attiré beaucoup de monde. A l’extérieur, des tentes avaient été montées et des photos des événements du bassin minier et des martyrs, ainsi que des pancartes y étaient installées. Il y avait également de nombreux journalistes. La salle d’audience était quant à elle, remplie de citoyens, de plaideurs, de membres des familles des martyrs et des blessés, de journalistes et d’avocats.

L’audience a commencé par un appel au calme du président du tribunal. Celui-ci a ensuite procédé à l’appel des accusés et des parties civiles.

Le président de l’Ordre des avocats de Gafsa a ensuite pris la parole. Après un rappel de l’historique du barreau tunisien, notamment du rôle qu’il a joué dans la défense des droits de l’homme, il a demandé qu’une minute de silence soit respectée et la récitation d’al-Fatiha pour les martyrs du bassin minier et de la révolution. Il a ensuite déclaré que l’ordre des avocats de Gafsa représentera toutes les victimes.

L’audience s’est poursuivie par l’audition des parties civiles. Leurs avocats sont intervenus plusieurs fois pour demander à la Cour de requérir que le Ministère public convoque et fasse amener les accusés. Ils ont également demandé que soit ordonnée une interdiction de voyage à l’encontre des accusés et que les témoins soient auditionnés.

Après une journée d’audience, le président de la Cour a reporté l’affaire au 2 septembre 2019.

© 2019, Avocats Sans Frontières. All rights reserved. Webmaster: Média Animation asbl