Les avocats pro bono contribuent au développement durable

6 septembre 2016

Bali, Indonésie, le 6 septembre – ASF appelle au renforcement des pratiques pro bono afin de générer une évolution positive et durable au sein des sociétés et des systèmes juridiques. Ce message a été partagé à l’occasion de la 5e Pro Bono Conference, qui s’est tenue à Bali la semaine dernière, et sera diffusé lors d’autres événements internationaux.

Les avocats pro bono mettent à profit leurs compétences et offrent leurs services de manière volontaire et gratuite. Cette pratique est essentielle car elle contribue à rendre la justice accessible aux personnes n’ayant pas les moyens financiers ou les moyens de faire valoir leurs droits. C’est pourquoi la culture pro bono devrait être encore encouragée et renforcée.

Le travail des avocats pro bono n’influe pas uniquement sur la vie des justiciables, il est également susceptible d’impacter au niveau des sociétés. « Les avocats peuvent avoir une influence positive sur l’évolution sociale, en inspirant une jurisprudence progressive, mais également en agissant sur le comportement de la société », explique Bruno Langhendries, expert Accès à la justice chez ASF.

 

Image BrunoBruno Langhendries, expert d’accès à la justice d’ASF à la 5ème Conférence pro Bono d’Asie ©ASF

Les programmes d’aide juridique d’ASF ont démontré que cette évolution ne provient pas de la fourniture d’une aide juridique traditionnelle ou de services pro bono. Ceux-ci sont souvent bien trop orientés vers des institutions judiciaires et juridiques parfois rigides, surchargées ou simplement inefficaces. « L’évolution est possible si l’on modifie la façon dont les services juridiques sont gérés pour responsabiliser et autonomiser les communautés et les personnes marginalisées, plutôt que de se concentrer uniquement sur les avocats et les institutions », ajoute l’expert d’ASF.

Ces idées et l’expérience d’ASF ont été partagées à l’occasion de la 5e Pro Bono Conference qui s’est tenue à Bali du 29 août au 1er septembre 2016. Cet événement a rassemblé 113 orateurs ainsi que des participants originaires de plus de 25 pays, échangeant et apprenant ensemble sur les façons de renforcer davantage le pro bono et l’accès à la justice tant en Asie qu’au international. Parmi les participants, l’on comptait des avocats, des juges, des professeurs de droit, des étudiants, des entreprises, des agents gouvernementaux, des représentants d’ONG internationales et des membres d’organisations de la société civile locale.

L’événement n’était pas une simple conférence. Il s’agit d’un mouvement qui soutient, favorise et développe les partenariats et initiatives pro bono en Asie. ASF faisait partie du comité de programmation de la conférence. « Cette année, le thème de la conférence est totalement en phase avec l’engagement d’ASF, car l’évolution sociale est considérée comme le critère de définition de notre engagement. Cela signifie que ce mouvement contribue à l’amélioration de l’accès à la justice pour les populations les plus vulnérables. Nous remercions Bridges Across Borders South East Asia (BABSEA-CLE) qui dirige et insuffle l’énergie au mouvement depuis le début », conclut M. Langhendries.

La contribution d’ASF à la 5e Pro Bono Conference à Bali fait partie d’une série de réunions et d’événements internationaux centrés sur l’accès à la justice et au développement durable. Le prochain rendez-vous est la conférence internationale organisée par ASF, Lawyering for Change (le droit pour le changement), qui aura lieu à Bruxelles du 31 novembre au 1er décembre 2016. Pour obtenir des informations supplémentaires sur cet événement, veuillez cliquer ici.

Photo: Un avocat d’ASF aide une fermière à defendre ses droits, East RD Congo ©ASF

 

Published in Accès à la justice et développement | News | Autres

© 2017, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl