Les partenariats ASF : clé de voute du changement durable

1 juillet 2015

Bruxelles/Bujumbura, le 1er juillet 2015 – Dans un contexte de sérieuse crise politique, ASF et ses partenaires continuent de travailler en faveur d’un accès à la justice pour tous au Burundi. Ainsi, ASF et le Barreau près la Cour d’appel de Bujumbura ont tout récemment signé une convention qui renouvelle et encadre leur partenariat jusqu’en 2021. La signature de cette convention symbolise l’esprit de complémentarité qui fonde les relations entre ASF et ses partenaires dans ses pays d’intervention.

Suite à la déclaration de candidature du Président de la République aux prochaines élections présidentielles (prévues le 15 juillet prochain), le Burundi connaît depuis plusieurs semaines une crise politique profonde Cette situation d’exception ne signifie pour autant pas la fin des besoins de la population en matière d’accès à la justice, bien au contraire.

Ainsi, ASF et le Barreau près la Cour d’appel de Bujumbura viennent de signer une convention posant le cadre d’un partenariat privilégié en faveur d’un meilleur accès à la justice pour tous au Burundi.

« Notre partenariat se fonde sur un esprit d’indépendance à l’égard des gouvernements et des groupes politiques, ainsi que sur le respect mutuel de la diversité des cultures, valeurs, croyances et opinions. », explique Céline Lemmel, Chef de mission ASF au Burundi.

Cette convention formalise une collaboration de plus de dix années dans la délivrance de services en faveur d’un meilleur accès à la justice. « C’est bien plus qu’une convention de principe. Concrètement, ASF et le Barreau ont ensemble mis en place des services de consultation juridiques et d’assistance judiciaire gratuits en faveur des personnes particulièrement vulnérables au Burundi », précise la Chef de mission. En 2014-2015, plus de 7.700 personnes ont ainsi pu bénéficier d’une aide leur permettant de faire valoir leurs droits.

Pour Maître Salvator Kiyuku, Bâtonnier du Barreau près la Cour d’appel de Bujumbura, ce partenariat, c’est avant tout une question de crédibilité: « ASF a une grande expertise internationale en matière de formation en assistance légale. C’est donc un partenaire fiable et le partage de cette expérience nous fait gagner beaucoup de temps ».

Malgré la situation pré-électorale extrêmement tendue qui règne à Bujumbura et dans certaines provinces du pays, les deux partenaires continuent d’œuvrer pour le respect des droits de tous les justiciables.

Au Burundi comme ailleurs, ASF et ses divers partenaires – barreaux, organisations de la société civile, institutions publiques – collaborent sur un pied d’égalité pour l’accomplissement d’objectifs concrets.

« Nous envisageons le partenariat comme une relation de confiance et de complémentarité. ASF vient compléter en quelque sorte nos compétences de manière à ce que nous soyons en mesure d’accomplir notre mission en faveur des justiciables », confirme Maître Kiyuku.

Pour la période 2014-2015, ASF a des partenariats en cours avec 30 organisations sur le terrain dans une douzaine de pays d’intervention. Autant d’accords fondés sur les principes de renforcement mutuel entre ASF et ses partenaires et qui contribuent à un changement durable pour une justice accessible, efficace et efficiente.

Photo: ASF et le Barreau près la Cour d’appel de Bujumbura: un partenariat durable ©ASF 2015

Published in Burundi | Renforcement des capacités | Aide légale | News

© 2017, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl