Les avocats bruxellois rendent hommage à ASF

23 janvier 2012

Bruxelles, le 23 janvier 2012 – A l’occasion du vingtième anniversaire d’Avocats Sans Frontières, l’Ordre français du barreau de Bruxelles a rendu hommage à l’ONG créée en Belgique. Lors la de rentrée solennelle du barreau,  le 18 janvier dernier, son Bâtonnier, Maître Buyle, a salué ASF comme une organisation  « incontournable dans le monde de l’humanitaire, dans celui de la lutte contre l’impunité et de la promotion, en tous lieux, du droit sur la force brutale ».

Le 24 janvier 1992, les représentants de plusieurs barreaux étrangers (européens, canadien et africains), réunis au Palais de Justice de Bruxelles, signaient la Charte Fondatrice d’Avocats Sans Frontières. Exactement vingt plus tard, la prestigieuse salle des audiences solennelles de la Cour de cassation où cette Charte fut signée, accueillait une conférence consacrée au « sans frontiérisme ».

En 20 ans, de Cuba au Népal en passant par le Rwanda, l’action d’ASF a évolué de l’assistance juridique d’urgence vers une logique d’aide au développement. « ASF est avant tout une aventure de solidarité et d’humanité », a déclaré la Présidente d’ASF, Maître Hafida Talhaoui, pendant la conférence. « Notre objectif, qui est de garantir le droit à la défense transnational et impartial,  transcende nécessairement les frontières ». Les besoins des plus vulnérables – femmes, mineurs, personnes en détention préventive illégales ou victimes de la torture – sont toujours aussi nombreux, que cela soit en matière de justice sociale, de justice pénale internationale et de simple accès à la justice.

Solicitor General mr. Buyle, Bernard-Henri Levy and ASF President Hafida Talhaoui © ASF

Bâtonnier Buyle, Bernard-Henri Levy et la présidente d

Invité pour l’occasion par le barreau de Bruxelles, le philosophe français, Bernard-Henri Levy, a partagé ses vues sur le droit d’ingérence et la responsabilité de protéger les populations civiles. Il a notamment rappelé que les frontières ne peuvent en aucun cas être des « murs qui enferment les peuples » et que, par de-là les frontières, « les droits de l’Homme sont universels».

La Charte ASF avait été rédigée sous l’impulsion des Bâtonniers des barreaux francophone et néerlandophone de Bruxelles de l’époque et leurs « dauphins », Maîtres Magnée, Legros, Bevernage et Carre.

Outre le barreau de Bruxelles, ASF est soutenue par de nombreux autres barreaux en Belgique. Les barreaux rassemblent les avocats qui exercent auprès des Tribunaux d’un même arrondissement.

Plus d’information sur l’historique d’ASF

Published in News | Soutenir ASF

© 2017, Avocats Sans Frontières. Tous droits réservés. Webmaster: Média Animation asbl